L'actualité

SALON BIJORHCA : 18 – 21 JANVIER 2019

La BOCI vous donne rendez-vous au prochain Salon BIJORHCA qui se tiendra du vendredi 18 au lundi 21 janvier 2019, à Paris Porte de Versailles

Save The Date Portes Ouvertes BOCI – Lundi 15 octobre

Accès uniquement sur inscription : événement réservé aux professionnels.


 

 

 

Le président Jean-Louis Niedermaier dans Les Echos

Consultez en cliquant ici, l’interview du Président Jean Louis Niedermaier dans Les Echos !

Réunion Export BOCI – Jeudi 20 septembre 2018

La réunion EXPORT de la BOCI se tiendra dans nos locaux le jeudi 20 septembre 2018 de 9h30 à 12h30, avec la présence de nos partenaires institutionnels (Business France et le Comité Francéclat) !

Tous les adhérents sont conviés à ce temps fort de la Chambre Syndicale !

Les participants pourront échanger sur leurs souhaits et attentes en matière d’Export pour l’année à venir.

C’est à l’occasion de cette réunion que les destinations ciblées en 2019 seront définies. Les différentes types d’actions collectives envisageables pour accompagner les marques de bijoux à l’international seront aussi évoquées.

Nous vous attendons nombreux !

Réunion d’Actualités Sociales – Mardi 18 septembre 2018

La réunion d’actualité sociale, animé par le cabinet d’avocats Barthélémy, se déroulera le mardi 18 septembre 2018 de 13h30 à 17h00.

Inscrivez-vous auprès de la BOCI au 01.42.77.07.37 ou par mail à info@boci.org.

Rendez-vous à l’Union Française de la BJOP, Salle du Conseil, 58 rue du Louvre 75002 Paris.

 

SALON BISUTEX MADRID : 12 – 16 SEPTEMBRE 2018

Dans le programme 2018 des actions menées en faveur du Développement International pour la Bijouterie et l’Horlogerie, le Comité Francéclat organise, en partenariat avec la Chambre Syndicale BOCI, un pavillon collectif sur le salon Bisutex qui se tiendra à Madrid du 12 au 16 septembre prochains.

Pour découvrir en détails cette proposition, je vous invite à consulter la « Présentation de Bisutex et du pavillon français » et à nous retourner le bulletin d’inscription accompagné de votre acompte rapidement.

Une fois les inscriptions recueillies, nous serons en mesure de formuler une demande précise d’espace au salon, qui devrait nous faire parvenir sa proposition d’emplacement courant avril.

 

SALON BIJORHCA : 7 – 10 SEPTEMBRE 2018

La BOCI vous donne rendez-vous au prochain Salon BIJORHCA qui se tiendra du vendredi 7 au lundi 10 septembre 2018, à Paris Porte de Versailles Pavillon 5

Venez vous faire prendre en photo devant le photocall de la BOCI !

PORTES OUVERTES BOCI 2018 : Conférences et Rencontres de la Sous-Traitance dédiées aux métiers de la Bijouterie

Vous êtes chef d’entreprise, créateur, designer, acheteur, responsable des achats et/ou de la sous-traitance dans le secteur de la fabrication de bijoux ?

CETTE JOURNEE VOUS EST DEDIEE !

 

Véritable outil de travail, cette journée “Portes Ouvertes BOCI” vous permettra :
• de découvrir des compétences métiers et des savoir-faire à forte valeur ajoutée et adaptés aux contraintes et exigences du marché de la bijouterie
• d’échanger avec vos partenaires actuels et de rencontrer de nouveaux prestataires / fournisseurs
• de vous tenir informé des sujets d’actualité du secteur

 

Programme de conférences

10h-11h30 : « Créateurs et marques de bijoux : se mettre en conformité avec le Règlement Général de Protection des Données – RGPD »
Animée par Nicolas Slim, Chambre Syndicale BOCI

11h30-12h30 : « Propriété intellectuelle, droit d’auteur et contrefaçon : bien protéger ses créations et sa marque »
Animée par Me. Pierre Greffe, Avocat au Barreau de Paris

13h30-14h30 : « Responsible Jewellery Council – RJC : l’or “propre” »
Animée par M. Thierry Bouteiller, société Cookson Clal

14h30-15h30 : « Les grands principes de la dorure en bijouterie »
Animée par Axel Négré, société Bertin Aubert, et Thibaud Zambelli, société Coventya

 

Expertises Représentées

Apprêts / Bijouterie / Découpe / Design / Dessin 3D / Dorure / Emboutissage / Estampage / Etiquetage / Impressions / Finitions-Traitement de surfaces / Fonderie / Gravure / Matriçage / Montage / Soudure / Orfèvrerie / Sertissage / Soudure

 

Les Experts

  • ARTMETAL FRAMEX
  • BALLOU FINDINGS
  • BERTIN AUBERT
  • COVENTYA
  • DEQUATRE
  • E. GRILLE
  • ERODE
  • MALURO
  • MENONI
  • SIMP
  • SOLUTION SOUDURE

 

Inscrivez-vous et venez à la rencontre des entreprises : par téléphone (01 42 77 07 37) ou par email (info@boci.org).

L’inscription est gratuite et donne accès :

  • au catalogue des participants
  • aux conférences
  • au cocktail déjeunatoire

 

Assemblée Générale BOCI

L’Assemblée Générale BOCI se tiendra le 11 JUIN 2018 de 17h à 19h.

Attention, événement réservé aux adhérents.

La BOCI soutient l’action humanitaire SAUVER ARCHUN

 

LA BOCI SOUTIENT L’ACTION HUMANITAIRE : “SAUVER ARCHUN”

La BOCI  apporte son soutien à l’association “Objectif Cambodge” : elle se mobilise pour venir en aide à un jeune Cambodgien prénommé Archun, grand brûlé âgé de 13 ans.L’association se mobilise pour faire venir Archun en France afin de subir une opération cruciale. Cette intervention chirurgicale, très coûteuse et complexe, est absolument indispensable.

L’association organisera entre fin mai et mi-juin plusieurs événements, avec le soutien du groupe Publicis, afin de lever les fonds nécessaires au financement de cette action humanitaire.
Une action spécifique de type vente aux enchères ou tombola sera notamment organisée.

Si vous souhaitez participer à cette action humanitaire, nous vous invitons à envoyer à la BOCI un de vos bijoux pour qu’il soit mis aux enchères et/ou qu’il constitue un lot de la tombola.

Pour plus d’information, contactez la BOCI au 01 42 77 07 37 ou par mail à info@boci.org.

Retrouvez toutes les informations relatives au projet “Sauver Archun” sur le site internet de l’association “Objectif Cambodge” : 
http://objectifcambodge.org/

 

 

 

MÉDIATION DE LA CONSOMMATION

Depuis le 1er janvier 2016, tout client particulier doit pouvoir accéder à une médiation par un tiers en cas de litige avec un professionnel : Respectez-vous cette obligation ?

Selon l’article 612-1 du code de la consommation : Tout consommateur a le droit de recourir gratuitement à un médiateur de la consommation en vue de la résolution amiable du litige qui l’oppose à un professionnel. A cet effet, le professionnel garantit au consommateur le recours effectif à un dispositif de médiation de la consommation.

Le nom et les coordonnées du médiateur de la consommation dont vous relevez en tant que professionnel doivent être inscrits de manière visible et lisible :

  • sur votre site internet B to C,
  • sur vos conditions générales de vente aux particuliers,
  • sur vos bons de commande dans le cadre de ventes aux particuliers,
  • par tout autre moyen approprié, en l’absence de tels supports.

Il faut également mentionner l’adresse du site internet du médiateur, afin de permettre un accès aisé du consommateur au dispositif de médiation.

Vous etes libre de choisir votre médiateur, sous réserve qu’il soit bien référencé par la Commission d’Evaluation et de Contrôle de la Médiation de la Consommation.

La médiation est donc un dispositif de réglement des litiges entre un particulier et un professionnel imposé par les pouvoirs publics. Il intervient uniquement après une tentative de résolution amiable du litige : ce n’est donc pas automatique. La médiation est gratuite pour le consommateur, les frais sont supportés par le professionnel.

De même, si le médiateur voit arriver une demande de médiation pour un litige manifestement infondé, il ne donnera bien sur pas suite à cette demande. Une demande relative à une litige datant de plusieurs années ne sera pas non plus examinée.

Pour vous simplifier les démarches à ce sujet, la BOCI vient de signer un accord de partenariat avec le Centre de la Médiation de la Consommation de Conciliateurs de Justice (CM2C), une association de loi 1901.

 

Vous pouvez vous enregistrer en tant qu’adhérent de la BOCI via ce formulaire  :

https://www.cm2c.net/Entreprise-individuelle-21

 

Dès que vous serez enregistré sur la plateforme, vous pourrez faire apparaitre les coordonnées de ce médiateur dans vos différents documents.

Coût pour l’entreprise :

  • un abonnement pour 3 ans au service de médiation pour un prix fonction du nombre de ses salariés

0 à 10 : 40 €

11 à 50 : 120 €

21 à 100 : 350 €

101 à 500 : 1 300 €

supérieur à 500 : 2 000 €

  • un prix par médiation de 30€ à distance par mail et de 70€ en présentiel ou avec déplacement.

Contactez la BOCI pour toute précision au 01 47 77 07 37

 

 

 

 

 

JOURNÉES D’ACHATS BOCI MARSEILLE : 8 – 9 AVRIL 2018

Les Fabricants de Bijoux viennent saluer Marseille et le Sud-Est de la France!

La BOCI invite les acheteurs professionnelles du Sud-Est de la France à rencontrer  de nouvelles marques :  

AMETHYSTE CREATION

ANDREANI CREATIONS

BLUE STONE INTERNATIONAL

HORN AND STONES

LE CHAT SUR TROIS PATTES

LES YEUX D’ELSA* – LYE*

LILI LA PIE

LOOP AND CO

PYA

RIBAMBELLE

SIDNEY CARRON

SOPHIE GOETSCH

TARATATA

UBU

Dimanche 8 avril 2018 de 14h à 18h & Lundi 9 avril 2018 de 9h à 18h

Le Club du Vieux Port – 3 place aux Huiles 13001 Marseille

Evénement strictement réservé aux professionnels

Contactez-nous pour plus d’informations : info@boci.org – 01 42 77 07 37

Salons TOKYO – Avril 2018

La Fédération Française de Prêt à Porter Féminin propose un espace collectif sur le salon FASHION WORLD TOKYO (du 4 au 6 avril 2018)
http://www.fashion-tokyo.jp/en/

Cliquer ici pour télécharger le FORMULAIRE indiquant les détails et le budget : surface minimale : 8,1 m²: 3 792 € HT

CONTACT : FEDERATION FRANCAISE DU PRET A PORTER FEMININ
Patricia BRAFMAN ou Ulla HERTZEL
16, rue des Blancs Manteaux
75004 PARIS

01 44 94 70 00

 

Business France propose de participer sous forme de stands individuels au salon IFF MAGIC JAPAN (du 25 au 27 avril 2018)
http://www.iff-magic.com/en/index.html

Cliquer ici pour télécharger le FORMULAIRE indiquant les détails et le budget :

Pour IFF MAGIC JAPAN, le Comité Francéclat prend en charge 50% des frais de stand :

  • Pour 9 m² : le tarif étant de 4 630 € HT , l’aide du Comité sera de 2 315 €
  • Pour 6 m² : le tarif étant de 5 556 € HT, l’aide du Comité sera de 2 778 €

CONTACT : BUSINESS FRANCE

Maryline HOUBANI Chef de projet Tél: +33 (0)1 40 73 38 80

SALON TRAFFIC 2018

Le prochain salon Traffic de la FÉDÉRATION FRANÇAISE DU PRÊT A PORTER FÉMININ se tiendra les 4 et 5 Avril 2018 au Carreau du Temple à Paris (75003).

Etes-vous prêt pour le RGPD?

Aujourd’hui, toute entreprise ou organisation, petite ou grande, collecte et traite des données à caractère personnel. Que ce soit via un formulaire de contact, une demande sur son site internet ou sur sa page Facebook, via la souscription à une newsletter, ou l’inscription à un événement, en cas d’actions d’emailing, ou lors de tout type de transaction commerciale (prise de rendez-vous, envoi d’offre, de facture, etc.) ou d’embauche (fiches personnelles).

 

En mai 2018, toutes les entreprises collectant, exploitant ou stockant des données personnelles devront respecter de nouvelles règles : le nouveau Règlement Général européen pour la Protection des Données Personnelles, le RGPD (ou GPDR : son équivalent anglais, General Data Protection Regulation).  

 

En mai 2018, toutes les entreprises devront avoir des pratiques conformes à ce nouveau cadre, sous peine de très lourdes sanctions (jusqu’à 20 millions d’euros, ou 4% du chiffre d’affaires annuel mondial de l’exercice précédent).

 

Beaucoup pensent que cela ne concerne que les grands groupes : il n’en est rien. Le RGPD concerne toutes les organisations de toute taille et de tous secteurs, dans toute l’Europe, dès lors qu’elles collectent des informations concernant des personnes physiques identifiées ou identifiables, de façon automatique ou non.

 

L’objectif du RGPD est d’établir une règlementation européenne unique applicable à tous les États membres de l’UE, adaptée à l’évolution des technologies et garantissant la protection des données personnelles des citoyens européens.

 

Pour respecter le RGPD, les entreprises devront prendre de nombreuses mesures : à la fois au niveau de leur relation avec leurs clients (droit d’accès, consentement clair et explicite, droit à l’effacement…), mais aussi dans leur relation avec leurs sous-traitants et leurs fournisseurs (obligation d’un contrat écrit précisant certains aspects du traitement des données, obligation de tenir un registre, mesures pour assurer l’accessibilité des données, etc.).

 

Le Comité Francéclat propose un mini-site développé en vue de réaliser un premier auto-diagnostic par les entreprises elles-mêmes : https://rgpd-franceclat.dsi-globalservices.fr/

 

Une première réunion avait été organisée le 18 octobre 2017 dans le cadre du CIBH : Conseil Intreprofessionnel de la Bijouterie et de l’Horlogerie.

La prochaine réunion sur le sujet aura lieu le

Mardi 13 mars 2018 à 10h30 à 13h30 sur Paris : Aéro-club de France – 6 rue Galillée – 75016 PARIS

Elle visera à mettre en place les outils et un guide de bonnes pratiques pour mettre en œuvre le RGPD.

 

Les adhérents de la BOCI sont invités à participer à cette réunion : inscrivez-vous au 01 42 77 07 37 (nombre de places limité)

 

 

ATTENTION : ARNAQUES RGPD

Des sociétés cherchent à vendre une prestation « clé en main » qui garantirait à l’entreprise ciblée sa conformité au RGPD.

Leur technique : insister sur les sanctions financières encourues ET se présenter comme «labellisé», «mandaté» ou «recommandé» par la CNIL.

Ces messages peuvent avoir pour but de faire appeler un numéro surtaxé, de faire signer un engagement frauduleux ou de collecter des informations sur l’organisation de l’entreprise pour préparer une escroquerie ou une attaque informatique

IL NE FAUT SURTOUT PAS Y REPONDRE OU Y DONNER SUITE. La CNIL n’est pas à l’origine de telles démarches auprès des entreprises. En cas de doute, vous pouvez contacter la CNIL au 01 53 73 22 22.

 

Club des Ressources Humaines

En lien avec la Fédération Française BJOC, et en partenariat avec le Cabinet Barthélémy, les adhérents de la BOCI sont invités à la réunion du Club des Ressources Humaines, sur le thème suivant : 

Les ordonnances « Macron » après les décrets

Le mercredi 7 février de 14h à 16h

Inscription auprès de la BOCI au 01 42 77 07 37

Nouveau service aux adhérents : l’information sur la solvabilité de vos partenaires commerciaux

La bonne santé financière de vos clients et fournisseurs est un enjeu stratégique puisqu’ils vous permettent de garantir la pérennité de votre entreprise.

 

Grâce au nouveau service proposé par la BOCI à ses adhérents via la plateforme Ellisphere, vous pouvez obtenir un rapport détaillé sur un partenaire commercial vous donnant des informations sur sa solvabilité.

 

Ce document vous aide à prendre une décision en s’appuyant sur une vue synthétique comprenant des éléments clés d’évaluation : score, avis de crédit, score sectoriel, historique de score… même lorsque l’entreprise publie ses comptes de façon confidentielle.

  • Y a-t-il un risque à travailler avec ce prospect ?
  • Faut-il accorder ou continuer à accorder un délai de paiement à l’entreprise ?

 

Vous pouvez télécharger ICI un specimen de rapport pour avoir un aperçu des informations qu’on y trouve.

 

Service payant réservé aux adhérents :

  • Rapport d’une société française : 17 € HT
  • Rapport d’une société européenne hors France : 58,50 € HT – Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni.

 

Contactez nous pour plus de précisions sur ce service au 01 42 77 07 37.

Salon BIJORHCA 2018

La prochaine édition Bijorhca aura lieu du 19 au 22 janvier 2018, au Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris (75015) – Pavillon V.

SALON BIJORHCA : 18-21 JANVIER 2019

La BOCI vous donne rendez-vous au prochain Salon BIJORHCA qui se tiendra du vendredi 18 au lundi 21 Janvier 2019, à Paris Porte de Versailles

Actions d’influence
  • Membre de la Fédération Française BJOC, la BOCI négocie la Convention Collective de la bijouterie joaillerie avec les partenaires sociaux.

  • Défense des intérêts du secteur auprès des ministères, de l’Union Européenne et des autres organismes professionnels (REACH, plomb, répression des fraudes, douanes, contrefaçon, etc.).

Promotion du secteur
  • Le site www.boci.org : un média pour promouvoir votre société (fiche de présentation de votre activité sur notre site, espace adhérent) et pour vous informer sur l’actualité du secteur.

  • Participation à des projets collectifs : expositions, formations, rencontres adhérents, etc.
Financement de vos projets
  • Réduction de 10 % sur le prix de la surface de votre stand au salon Bijorhca après un an d’adhésion. Deux fois par an, le salon réunit l’ensemble des professionnels du secteur pour dévoiler les tendances, les talents de demain et les dernières collections.

  • Partenariat avec FINDWAYS pour l’obtention de subventions : www.findways.fr . Située à Paris, Findways est un guichet unique permettant aux entreprises de bénéficier des subventions tout en s’affranchissant de la complexité et de l’instabilité du montage des dossiers. Par sa connaissance fine des aides, Findways permet d’obtenir de manière sécurisée plus de subventions en moins de temps.

  • Possibilité, après deux ans d’adhésion, de demander une aide au financement de vos projets de développement, grâce au fonds d’intervention BOCI/SDH.
  • Grâce au service proposé par la BOCI à ses adhérents via la plateforme Ellisphère, vous pouvez obtenir un rapport détaillé sur un partenaire commercial vous donnant des informations sur sa solvabilité.

Aide au développement et à l’export
  • Partenariat avec BUSINESS FRANCE et le Comité Francéclat sur le financement de certains salons et pavillons collectifs à l’étranger, par exemple le salon IFF MAGIC JAPAN (du 25 au 27 avril 2018).

  • Partenariat avec THE FRENCH TALENTS / DIATLY, plateforme qui permet aux marques de se développer sur les marketplaces : https://diatly.com/Située à Paris, The French Talents est une start-up française fondée en 2012 par Martin Gentil et Julien Platel. The French Talents est une plateforme clé en main qui permet aux marques de se déployer rapidement et à moindre coût sur les marketplaces. 

Assistance juridique

  • Réponse à toutes vos questions juridiques, sociales et/ou fiscales, grâce à la mise en place d’un service juridique mutualisé.
  • Accès à des honoraires négociés et information sur tous vos droits de propriété intellectuelle.
  • Réunions trimestrielles d’actualités sociales, réunions d’information contrefaçon, etc.
  • Accession à la Garantie Sociale des Chefs d’Entreprise (GSC).
Assistance dans vos créations et votre communication
  • Une mise à disposition gratuite de « Packshot Creator », un système de prise de photos assistée. Parmi les nouveautés apportées par le fabriquant :

l’hyperfocus : permet de rendre l’image nette sur toutes les parties du bijou ;

l’animation 360° : pour une présentation sous tous les angles du bijou ;

le détourage automatique ;

une qualité d’image encore améliorée.

  • Envoi de vos communiqués de presse à une base de données ciblée, regroupant plus de 10 000 médias : presse féminine, presse professionnelle, économique, etc.

  • Pour vos rendez-vous d’affaire, une mise à disposition gratuite de nos salles de réunion en plein cœur de Paris.

 

  • Réalisation et diffusion d’un dossier de presse sur vos collections, deux fois par an, traduit aussi en anglais et japonais.

  • Réalisation par un bureau de style d’un Cahier de Tendances annuel et de Planches Tendances saisonnières (Printemps/Été, Automne/Hiver), réservés aux adhérents.

Contrat de transmission des droits d’auteur : le Ministère de la Culture clarifie l’interprétation de l’article L. 132-2 2ème alinéa du CPI.

Une nouvelle disposition du Code de la propriété intellectuelle (CPI) avait suscité il y a 18 mois l’inquiétude de nombreux professionnels. Cet article L.132-2 alinéa 2 du CPI (introduit par l’article 7 de la loi du 7 juillet 2016) prévoit que les « contrats par lesquels sont transmis les droits d’auteurs doivent être constaté par écrit ».

 

L’article L. 131-2 du code de la propriété intellectuelle (CPI) stipulait initialement que seuls les contrats de représentation, d’édition et de reproduction audiovisuelle, comme les autorisations gratuites d’exécution, devaient être constatés par écrit.

Cet article spécifiait par ailleurs que dans tous les autres cas, la preuve de la cession pouvait se faire dans les termes du droit commun et résulter en conséquence de la seule commune intention des parties.

Cet article qui comportait donc deux dispositions a été complété par la loi sur la liberté de création du 7 juillet 2016, par une disposition générale selon laquelle la cession des droits d’auteur impliquait nécessairement l’établissement d’un écrit spécial et la disposition précitée selon laquelle l’écrit n’était pas nécessaire demeurait, ce qui était pour le moins contradictoire.

La question du champ d’application et de la portée de cette mesure s’est donc posée aux professionnels des arts appliqués. En effet, cet article pouvait être interprété comme l’obligation d’obtenir pour chaque création d’un salarié (réalisée dans le cadre habituel de son activité au sein de l’entreprise) ou un créateur indépendant, un document écrit précisant que les droits de création du salarié ou du travailleur indépendant étaient cédés à l’entreprise !

La BOCI et ses partenaires ont alors alerté avec le Cabinet GREFFE & Associés les services du Ministère de la Culture sur les conséquences que pouvait avoir ce texte après avoir obtenu d’un Sénateur qu’il pose à Madame la Ministre de la Culture une question écrite.

Madame la Ministre de la Culture a répondu le 11 janvier 2018 à la question qui lui étaient posée et précise que nonobstant les nouvelles dispositions de l’article 132-2 du CPI, l’exigence d’un écrit n’était pas nécessaire à la cession d’un droit d’auteur concernant « les œuvres des arts appliqués où la fonction économique du droit est essentielle », c’est-à-dire aux modèles industriels. L’écrit permet d’établir la preuve d’un contrat, mais n’en conditionne pas la validité.

La Ministre indique « que le législateur n’a pas entendu imposer cette règle de preuve aux arts appliqués qui sont au service d’une fonction utilitaire » : cet ajout vise en réalité à protéger les auteurs contre certaines pratiques contractuelles informelles qui se sont développées, notamment dans le domaine des arts visuels.

La Ministre a aussi rappelé que les arts appliqués bénéficient « d’un régime propre de protection reposant sur un cumul du droit des dessins et modèles et du droit d’auteur ».

En droit français, les modèles bénéficient en effet d’une double protection celle de la loi sur le droit d’auteur et s’ils ont été déposés celle relative à la protection des modèles enregistrés. Les modèles en droit français bénéficient donc d’une double protection qualifiée de cumul. Ce régime est dans le cadre des réglementations européennes, le plus favorable à la protection des modèles.

L’école Boulle lance une formation en Haute Fantaisie !

L’Ecole BOULLE, le Rectorat, la BOCI et les professionnels réunis le 29 novembre 2017 pour réfléchir ensemble au développement d’une formation spécifique en Haute Fantaisie ! Une première étape pour la construction d’une nouvelle formation parfaitement adaptée aux besoins des entreprises !

Inscription
à la newsletter


FERMER

FERMER

Devenir adhérent de la BOCI

Remplissez le formulaire pour obtenir les informations nécessaires à votre demande d’adhésion.

Min. 8 caractères, avec majuscules, minuscules et chiffres